La fille dragon

Titre original : La ragazza drago

Auteur : Licia Troisi

Tomes :
1. L’Héritage de Thuban
2. L’Arbre d’Idhunn
3. Le Sablier d’Aldibah
4. Les Jumeaux de Kuma
5. L’Ultime Affrontement



Résumé : (Tome 1) – Sofia, 13 ans, vit dans un orphelinat. Mais à son âge, il y a peu de chances qu’elle soit adoptée. Pourtant, le jour où un professeur d’ethnologie décide d’en faire sa fille, sa vie bascule. Il lui apprend qu’elle est une « Dormante », habitée par l’esprit d’un puissant dragon. Il a la mission de la préparer à combattre le malveillant Nidhoggr, une créature à l’origine de l’extermination des dragons et de l’assèchement de l’Arbre du Monde.


Avis : La série m’inspirait peu au départ. Je sortais tout juste du Monde Émergé et l’univers exposé par La Fille Dragon semblait trop proche de la réalité, ce qui me faisait hésiter.
Je me suis finalement lancé, et j’ai pas mal accroché de… Lidja. Le second personnage de la série, qui accompagne Sofia. Tome 1… Tome 2… Tome 3… Et c’est le coup de foudre. Au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture, je m’accrochais à l’univers, j’attendais impatiemment la sortie du tome suivant.

La découpe de l’histoire entre les différents tomes est vraiment exceptionnelle. Elle permet de se pencher sur chaque personnage, chaque événement ainsi que chaque dragon et son dragonien.

Il y a deux jours, je terminais de lire le 5ème et dernier tome de la série, non sans regret, étant accroché aux personnages ainsi qu’à l’histoire. Comme pour chaque fin de série, j’ai terminé sur la lecture des remerciements de l’auteure. Très touchant, son commentaire ne m’a fait qu’apprécier plus encore ce nouvel univers.

Si je devais citer un défaut, ce serait à propos du final, qui se passe trop rapidement à mon goût. Il pourrait, je pense, se passer d’une manière plus lente, sans pour autant devenir barbant.
Cependant, la multitude de détails quant à la préparation et l’énergie dépensée pour ce final compense ce « rapide » combat.

C’est à mon tour de remercier l’auteure, Licia Troisi, pour le partage de ses univers, dans lesquelles on y passerait volontiers des heures et des heures. Un très gros travail, qui nous permet à nous, lecteurs, de se faire transporter et d’oublier pour quelques instants notre vie et son stress quotidien.

En attendant la suite des aventures de Nihal, ou de Talitha, je vais me rabattre sur les oeuvres de C.S. Lewis et son univers : Narnia.

Have fun !
ƒl(art’)v™

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s